Une coquille est le squelette externe d’un mollusque. La présence d’une coquille calcaire est une caractéristique quasi universelle de ce groupe. Isolée de l’animal qui l’a sécrétée, la coquille est communément nommée coquillage.

Elle ne manque totalement chez l’adulte que dans un assez petit nombre de cas : certaines limaces, la plupart des opisthobranches, les pieuvres ainsi que deux groupes de mollusques atypiques, les solénogastres et les caudofovéates autrefois regroupés pour cette raison dans la classe des aplacophores.

La présence ou l’absence d’une coquille et son architecture ont une importance réelle dans la classification des mollusques ainsi qu’en témoigne la fréquence des dénominations faisant appel à ce critère dans la taxinomie du groupe.

Une subdivision de la malacologie, l’étude des mollusques, la conchyliologie, est consacrée à l’étude des mollusques à coquille, les conchifères.

La coquille des mollusques est formée de trois couches.

   ° La couche externe, ou périostracum, est constituée de conchyoline, une protéine semblable à celle que l’on trouve dans les ongles ou dans la cuticule des insectes. Elle est sécrétée par le bord du manteau. Elle se présente sous la forme d’une mince cuticule, éventuellement pourvue d’ornementations et de pigments.

      ° L’ostracum ou « couches des prismes », est également sécrétée par le bord du manteau. Elle est constituée de calcite (carbonate de calcium) dont les cristaux forment des prismes emprisonnés dans une trame organique de conchyoline.

Ces deux premières couches assurent la croissance en longueur et en surface de la coquille.

      ° La couche la plus interne est nommée « couche lamelleuse », ou « couche de la nacre ». Elle se dépose à partir de toute la surface du manteau et assure donc la croissance en épaisseur. Ici, le carbonate de calcium cristallise en paillettes d’aragonite dont la disposition, parallèle à la surface interne de la coquille, lui donne son aspect nacré. Là encore, les éléments minéraux sont pris dans une trame de conchyoline.